Madame Laurence DUMONT

Députée du Calvados, co-présidente de la mission d’information de la Commission des Affaires étrangères sur les enfants non enregistrés à l’état civil, membre à l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (A.P.F.) et à l’Union Interparlementaire (U.I.P.).

Initialement professeur de mathématiques, Laurence DUMONT a été Chargée de mission auprès du Président du groupe socialiste du Sénat. Elle a auparavant été en charge des questions européennes pour les groupes socialistes du Sénat et de l'Assemblée nationale et Chef de cabinet de Théo Braun, Ministre délégué chargé des personnes âgées de 1988 à 1990. Elle a été commissaire à la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) d’octobre 2012 à mai 2017.

Laurence DUMONT est députée depuis juin 2007. Depuis sa dernière réélection en juin 2017, elle est Présidente du Groupe d’amitié France-Guinée.

Elle travaille particulièrement sur les questions liées à l’enfermement, à la protection des données personnelles et à la reconnaissance des enfants sans identité (non déclarés à l’état civil). Elle est également membre de la Section française de l'Assemblée parlementaire de la francophonie (A.P.F.), membre du Groupe français de l'Union interparlementaire (U.I.P.) et membre du Comité des droits de l’Homme des parlementaires de l’U.I.P.

Sur la question des enfants sans identité, après avoir organisé un colloque à l’Assemblée nationale en avril 2016, elle a présenté un rapport et une proposition de résolution adoptés par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (A.P.F.) lors de sa 41ème Assemblée plénière à BERNE en juin de la même année.

En 2018, elle a présenté pour la délégation française de l’Union Interparlementaire (U.I.P.) un point d’urgence sur la question des enfants sans identité.

Depuis 2016, elle organise, en partenariat avec le Rectorat de Caen-Normandie, un appel à projets auprès des collégiens et lycéens de son département pour créer des outils de communication visant à faire connaître cette problématique. Elle co-préside la mission d’information de la Commission des Affaires étrangères créé sur ce sujet et qui a commencé ses travaux en janvier 2019.

Bernard GOLSE

Pédiatre, Pédopsychiatre et Psychanalyste (Membre de l’Association Psychanalytique de France), Bernard GOLSE est ancien chef de service de Pédopsychiatrie de l'Hôpital Necker-Enfants Malades à Paris et Professeur émérite de Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'Université René Descartes (Paris V).

 

Après des études de linguistique, une thèse de sciences et un doctorat de biologie humaine consacrés  à l'approche  des processus psychotiques précoces,  il devient médecin-chef de l'Hôpital de jour pour très jeunes enfants autistes et psychotiques que le Professeur Michel SOULE avait créé à l'Institut  de Puériculture de Paris, fonction qu'il exercera de 1983 à 1993.

 

Spécialiste du développement précoce et des niveaux archaïques du fonctionnement psychique, il s'intéresse tout particulièrement à la mise en place de la psyché chez l'enfant et à l'instauration des processus de sémiotisation et de symbolisation.

 

Les relations entre la musique et les racines du langage lui importent au plus haut point.

 

Ancien membre du Conseil Supérieur de l'Adoption, il a été, de 2005 à 2008, Président du Conseil National pour l’Accès aux Origines Personnelles (CNAOP).

Il a été membre de l'exécutif de la IACAPAP (Association Internationale de Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent et des Professions Affiliées) de 1998 à 2004.

Il préside l’Association Pikler Loczy-France depuis 2007 et, depuis 2009, il préside l’Association de Formation des Psychothérapeutes Psychanalytiques de l’Enfant et de l’Adolescent (AFPPEA) au sein de l’EFPP (European Federation of Psychoanalytic Psychotherapies).

Il est membre fondateur et Président depuis 2014 de l'AEPEA (Association Européenne de Psychopathologie de l'Enfant et de l'Adolescent).

 

Avec Serge LEBOVICI, aux côtés duquel il a travaillé pendant de nombreuses années et dont il a été le conseiller spécial au sein de la WAIPAD (appellation ancienne de la WAIMH), il a fondé en 1994 le groupe francophone d'études et de recherches en matière de santé mentale du nourrisson, groupe officiellement affilié à la WAIMH (Association Mondiale pour la Santé Mentale du Bébé). Dans ce cadre, il a participé à plusieurs groupes d'études internationaux dont un sur l'impact de l'observation directe des bébés sur la psychanalyse et les psychanalystes qu'il a lui-même coordonné pendant plusieurs années.

 

Il anime actuellement tout un courant de recherches dans le champ de la Psychiatrie Périnatale, courant qui vise à prendre en compte l’ensemble des acquis des neurosciences et de la psychologie développementale sans renoncer, pour autant, aux fondements de la réflexion métapsychologique.

 

Sur le plan éditorial, Bernard GOLSE fait aujourd'hui partie du comité de rédaction de l’Encyclopédie Médico-Chirurgicale et de la revue « La Psychiatrie de l'Enfant », et il est co-directeur de la collection « Le fil rouge » des Presses Universitaires de France, en collaboration avec Gilbert DIATKINE et Philippe JEAMMET.

Sa co-fondation de la collection multimédia « A l'aube de la vie » avec Serge LEBOVICI, collection qu’il dirige aujourd’hui, reflète l'importance de tout ce que sa formation doit à l'école psychanalytique française et, dans le champ de psychopathologie précoce, à des maîtres prestigieux comme Michel SOULE et Serge LEBOVICI.

 

Il a reçu à Prague, en 2016, le Prix « Serge Lebovici » de la WAIMH et il a été élu Professeur émérite de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université Paris Descartes en 2018.

Jean-François GOUIN

Psychanalyste. Membre de la Société Psychanalytique de Paris (SPP).

Psychodramatiste. Membre du comité de rédaction de la Revue Française de Psychanalyse.

Monique LAURET

Psychiatre, psychanalyste. Membre de la SPF Paris et de la Fondation Européenne de la psychanalyse. Membre du Conseil scientifique du CAPRI.

Transmets et enseigne la psychanalyse, en France, en Europe et en Chine. Ses axes de pensée et de recherche sont les questions d’Éthique, de réflexion sur nos sociétés et de transmission de la psychanalyse.

Rajah SHARARA

Psychologue clinicienne, psychothérapeute. Fondatrice et présidente de l’association Psyché & Art.

Michel WELTERLIN

Producteur du documentaire « Les enfants fantômes, un défi pour l’Afrique » (Compagnie Taxi-Brousse)

Le 20 juin dernier, l’association Enfance Majuscule récompensait les programmes diffusés sur les chaînes françaises qui permettent de faire avancer les droits de l’enfant.


Ils ont remporté lors de cette cérémonie le prix attribué au meilleur documentaire tourné à l’étranger autour du film « Enfants Fantômes, un défi pour l’Afrique », co-produit avec LCP et Canal+


Michel Welterlin a présenté en avant-première, jeudi 17 mai 2018, son documentaire « Les enfants fantômes, un défi pour l’Afrique » au Mémorial de Caen. Le film a été également diffusé sur Canal + Afrique et sur La chaîne parlementaire. À Caen, il a été précédé d’un échange avec des collégiens et lycéens sensibilisés à ce sujet par la députée Laurence Dumont.

Clément ALLINE : Réalisateur documentaire «Les Enfants fantômes, un défi pour l’Afrique»

PSYCHÉ 

  ART

© 2019 Psyché et Art